Mon fils Lucas 20 ans, ayant des antécédents d’asthme d’effort et d’atopie, a développé une myocardite post-vaccinale.
   Suite à sa 2ème injection, malgré mes avertissements, il a fait un infarctus 15 jours après.
   Les médecins ont tout de suite fait le lien et déclarés comme effet secondaire.
   Aujourd’hui, sa vie ne sera plus la même, il a l’obligation de repos absolu, pas d’effort physique quel qu’il soit, pas de sport, et on lui a même interdit de prendre un boulot de serveur dans un restaurant car trop stressant.
   Il a un traitement qui lui ralentit la vie et une épée de Damoclès sur la tête car au prochain accident cardiaque il risque sa vie.