J’ai 34 ans avec antécédents médicaux : 2014, première poussée de psoriasis suite à un choc émotionnel, annonce d’un pré cancer du col de l’utérus (pris en charge à temps depuis la conisation en mai 2014 tout est rentré en ordre). A part ça, je n’ai aucun souci de santé, je ne vais que très peu chez le médecin et en général ça concerne mes enfants.
Janvier 2021, je trouve un poste d’ASH en Ehpad, je ne connais pas le métier mais j’adore. J’y travaillerai régulièrement de janvier à mars et de mai à septembre. Septembre, mon employeur me fait comprendre que si je ne me résous pas à me vacciner (ils connaissaient ma hantise pour le faire et certains se moquaient d’ailleurs..) et que ce serait dommage car il y a pas mal d’heures à prendre. Je prends donc un rdv à la pharmacie et je m’y rends à reculons! Je ne voulais pas de Pfizer, pourquoi je ne sais pas !, donc elle me fait la piqûre de moderna et là je sens littéralement le produit se propagé dans mes veines, je n’ose rien dire… Le lendemain tout commence, mes règles arrivent seulement 10j après le dernier cycle !! Une hémorragie et ce pendant 11j. On me dit de ne pas m’inquiéter « ça arrive avec un vaccin ». Viens aussi une sensation d’être une tendinite ambulante, mais là encore « c’est dans ma tête » ou « une réaction normale au vaccin ». Cette sensation ne m’a jamais quittée depuis le 03/09/21. Je fais la 2ème dose et j’ai cru mourir sur place quand j’ai eu l’impression que mon cœur allait explosé . Je perds mon emploi. Ensuite début janvier, je me lève avec une douleur de « bleu » à la mâchoire gauche, je vais aux urgences dentaire mi janvier, et on me parle encore de ce stress les examens étant normaux. Je n’arrive plus à ouvrir la bouche. Ensuite vient le talon droit qui me donne la même sensation, sauf que j’ai retrouvé un poste d’ASH donc ça tomber mal, jusqu’au 16/02/22, je fini aux urgences avec un orteil, un pied et une cheville tellement gonflé que je ne peux pas poser pied à terre. Après certains doutes le diagnostic tombe : Rhumatisme Psoriasique, maladie auto-immune me disent-ils. Voilà le résumé de mon histoire…. Je suis convaincue que ce vaccin est le fautif , je vivais normalement avant lui et maintenant je ne peux plus travailler d’un mi-temps tellement je suis épuisée jour et nuit, j’ai du faire la demande à la MDPH et je suis à présent une personne en situation de handicap.