Claudine, 57 ans, je vis depuis maintenant quelques mois dans le corps d’une femme de 80 -90 ans.
Le 5 mars 2021, première injection Astrazeneca, je me suis réveillé le lendemain avec les symptômes suivants : forte fièvre, douleurs très fortes au niveau musculaire articulaire osseux, mes jambes ne répondaient plus, forte migraine, tachycardie, brûlure oculaire, nausées, vomissement et perte d’appétit, vertiges, problème respiratoire, tremblement et douleur dans la cage thoracique, une fatigue intense, j’ai été malade quatre semaines. J’ai déclaré tout cela à la pharmacovigilance qui m’a gentiment répondu que c’était tout à fait normal et qu’il n’y avait aucune contre-indication pour un second vaccin.
Le 8 mars 2021 Astrazeneca a été retiré pour les plus de 50 ans.
Le 20 mai 2021 premier épisode de vertige de nausées de vomissements hôpital en urgence ce serait sans doute lié à un syndrome de Ménière. Le 11 juin 2021 2ème injection Pfizer : malade, état grippal pendant 2 jours. Le 16 juillet 2021 début ou plutôt constatation de problèmes d’hypertension, je n’ai jamais eu de problème avant, la tension était très élevée et échec de tous les traitements. Le 17 août 2021, rendez-vous chez un allergologue pour des problèmes d’allergie mais il y n’a rien trouvé. Le 6 janvier 2022, 3e injection Moderna, j’ai été dans le même état qu’avec Astrazeneca, malade trois semaines exactement les mêmes symptômes.
Le 21 mars 2022, premier COVID, j’ai pas fait de test mais plus de goût, plus d’odorat. J’ai eu très froid mais très très froid glacial et les symptômes étaient identiques aux symptômes ci-dessus concernant les injections. Mon état est resté fébrile très longtemps et j’ai vu beaucoup de médecins. Le 30 juillet 2022, nouvel épisode de vertiges violents avec des nausées et vomissements, état d’ébriété H24 avec douleurs articulaires et perte d’équilibre.
Le 1er janvier 2023, j’ai été malade, problèmes respiratoires douleurs dans la cage thoracique une rhinopharyngite et mon premier test ,le 7 janvier 2023, deuxième covid puis c’est la descente en enfer. Depuis octobre 2022, je ne conduis plus mes jambes ne me portent plus je suis passé de la canne au déambulateur après plusieurs chutes.
Mes symptômes sont les suivants :
Grande fatigue, douleur thoracique intercostale, oppression thoracique, toux sèche, cœur qui saute, palpitations, pic de haute tension, essoufflé au moindre effort, problème de souffle, picotement, fourmillement main-pied bouche et le nez comme après une anesthésie chez le dentiste, décharge électrique ou comme des coups de couteau dans les membres et dans les oreilles, démangeaison et l’eau sur la peau me fait comme des aiguilles, j’ai de l’eczéma, je perds mes cheveux, une sécheresse buccale, les yeux et vaginal, perte complète de libido, perte de la mémoire, j’oublie des mots, j’oublie de faire des choses, vertiges, nausées, vomissement, hyperacousie, acouphène, état débriété H24, des maux de tête, du trouble, les yeux douloureux et ça toque dans les yeux, j’ai les nerfs qui toque dans tout mon corps, perte de force, faiblesse motrice, douleur dans les jambes comme des battes de baseball, j’ai l’impression qu’on m’arrache les membres, engourdissements dans les membres, douleurs articulaires, musculaires, osseux, tremblements intérieurs, sueurs froides, les pieds gelé jour et nuit, les extrémités gelées mais mes doigts se crispent, des raideurs comme des paralysies dans les membres, grosse pression au niveau du coccyx, crampes abdominales, intestinales avec des diarrhées sans doute un déclenchement d’un SAMA (syndrome d’activation mastocytaire), intolérance alimentaire, intolérance médicamenteuse. Je ne peux plus rien manger, je suis malade dès que je mange, envie de plus rien, je suis agressive, je fais des crises d’angoisse, des dépression, j’ai une transpiration excessive, il y a plus rien qui fonctionne, mon organisme me lâche, la carapace est encore là mais à l’intérieur il y a plus rien.