Je reçois ma 1ère injection Moderna, le 17/07/21, en pharmacie sans aucune question au préalable et aucune surveillance après la piqûre. En sortant, je m’étouffe et ressent un resserrement de la gorge pensant à un coup de froid. Deux jours plus tard, une rougeur apparaît sur le bras et mon médecin me prescrit des antihistaminiques. Un matin, je me réveille très essoufflée, des pointes au cœur, une forte migraine, et un sifflement dans l’oreille gauche. Au bout de 48 heures, je me rend aux urgences, et après plusieurs examens aucune cause n’est trouvé, on me dit que c’est psychologique donc prescription d’anxiolytiques. La toux s’installe et s’aggrave avec des douleurs thoracique presque à m’étouffer. Le médecin consulté me parle de toux asthmatique, qui ferait suite à une réaction allergique le jour de l’injection. Le 24/08, je me met à cracher du sang mais les examens ne révèlent rien alors que la pneumologue m’affirme que mon inflammation pulmonaire est une conséquence de ma réaction immunitaire au vaccin. Parcours du combattant pour trouver un médecin qui m’établira une contre indication temporaire, dans l’attente d’examens complémentaires.