Notre Papa, Philipe 52 ans, a reçu sa deuxième dose en juin 2021, il tombe rapidement malade après. Cela commence par des maux tête, une toux importante et des vertiges. Son état se dégrade au fil des jours et s’ensuit de nombreuses consultations et analyses médicales. Fin juillet, le diagnostic tombe, il est atteint de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, « du jamais vue à son âge » d’après les spécialistes. Nous, ses 3 enfants (âgés de 19 ans, 22 ans et 23 ans ), anéantis par cette terrible nouvelle, essayons de comprendre ce qui a pu se passer.
Papa, un homme joyeux, drôle, sportif et aimé de tous, se retrouve dans un fauteuil roulant, à trembler comme s’il avait Parkinson. Nous nous battons pour qu’il rentre à l’hôpital, où il y est admis mi-septembre. A nos âges, nous devons comprendre le sens du mot « palliatif ». Nous fêtons les 19 ans de notre frère avec lui, dans sa chambre d’hôpital. Dans la nuit du 1er octobre, il est parti rejoindre les anges.
En l’espace de 3 mois, nous avons perdu la moitié de nos cœurs et nous continuerons a nous battre pour notre père adoré et pour connaître la vérité.